La forêt amazonienne rejette désormais plus de carbone que d‘oxygène


07 mai 2021 - 810 vues

L’Amazonie brésilienne émet désormais plus de carbone qu’elle n’en absorbe, d’après les conclusions d’une étude scientifique qui vient d’être publiée. La forêt amazonienne, victime notamment de l’Homme, est à bout de souffle. C’est un basculement majeur de cet écosystème crucial pour la régulation du climat. La forêt amazonienne émet désormais 18% plus de CO2 qu’elle n’en absorbe et les scientifiques ont peur d'un point de bascule.

Ce qui est en cause, c’est la déforestation évidemment, mais ce sont surtout les dégradations qui abiment l’Amazonie, une fragilisation plus difficile à constater selon Jean-Pierre Wigneron, directeur de recherches à l'INRAE : "C’est plus discret, des coupes sélectives de beaux arbres, des petits feus, mais cela entraîne une perte de carbone très importante". Ces dégradations sont humaines mais aussi climatiques, avec la sécheresse qui fragilise les arbres.